Dernière mise à jour le

Faut-il prendre l’assurance au blackjack ?

L’assurance au blackjack est une option qui peut sembler offrir une protection contre un blackjack du croupier, mais qui, en réalité, n’est pas souvent dans l’intérêt du joueur au casino en ligne.

Bien qu’elle puisse être considérée dans des situations très spécifiques par des joueurs expérimentés capables de compter les cartes, pour la majorité, elle représente un coût supplémentaire (50% de la mise) qui diminue les gains potentiels et augmente l’avantage de la maison.

La faible probabilité que le croupier obtienne un blackjack (4,8%) rend l’assurance statistiquement défavorable.

JOUER AU BLACKJACK

Qu’est-ce que l’assurance au Blackjack ?​ 

L’assurance au blackjack est une règle avancée qui intervient lorsque la première carte face ouverte du croupier est un AS.

La stratégie d’assurance constitue une garantie pour le joueur contre un blackjack du croupier.

En d’autres termes, si la seconde carte tirée pour le croupier est un 10, un roi, une dame ou un valet, alors le joueur ayant posé une assurance ne perd pas sa mise.

Rappelez-vous que si le croupier obtient un blackjack, vous perdez automatiquement votre mise, même si votre main atteint 21.

assurance blackjack
captaincaz L'assurance au Blackjack

Comment utiliser l’assurance au blackjack ?

L’assurance au blackjack possède quelques règles assez simples à comprendre. Voici comment fonctionne l’assurance au blackjack :

Combien coûte l’assurance au blackjack ?

Le taux de paiement de l’assurance au blackjack est généralement de 50% votre mise initiale.

Pour calculer le coût de l’assurance, prenez votre mise initiale et diviser par deux, voici ce que le croupier va vous demander si vous optez pour la stratégie d’assurance.

Paiements : le croupier tirer un blackjack
Si le croupier tire un blackjack et que vous avez posé une assurance, vous perdez seulement votre assurance, mais récupérez votre mise.
Paiements : le croupier vous bat sans blackjack
Si le croupier obtient une meilleure main que la vôtre, sans blackjack, vous perdez votre assurance + votre mise.
Paiements : vous battez le croupier
Si vous battez le croupier, alors vous perdez votre assurance, mais doublez votre mise.

Si vous décidez de poser une assurance au blackjack, vous perdrez, dans tous les cas, le prix payé pour celle-ci.

Quand utiliser l’assurance ?

Ne prenez pas l’assurance à tous les coups, découvrez quand il faut, et ne faut pas prendre l’assurance au blackjack.

Situations : prendre l'assurance au blackjack
Les seules situations où il faut prendre l’assurance sont lorsque vous avez réussi à compter les cartes au blackjack.
Simulation : prendre l'assurance
Si vous comptez les cartes et savez qu’il reste une proportion élevée de cartes de valeur 10 points (10, Valet, Dame, Roi) dans le jeu par rapport aux cartes basses, prendre l’assurance peut devenir une décision mathématiquement avantageuse.

Lorsque le compte est positif et particulièrement élevé, cela signifie qu’il reste plus de cartes de haute valeur dans le jeu, augmentant la probabilité que le croupier ait un blackjack.

Situations : ne pas prendre l'assurance au blackjack
Dans la plupart des cas, il ne faut pas prendre l’assurance au blackjack.

Les probabilités pour que le croupier obtienne un blackjack suivant un AS comme première carte est de seulement 4,8% ! Très peu de chance de faire valoir votre assurance.

capture d'écran blackjack probabilité de l'assurance
captaincaz Probabilité d'une assurance rentable

Avantages et inconvénients de l’assurance

L’assurance au blackjack est souvent vue comme une fausse protection pour le joueur, voici les avantages et inconvénients.

Avantages

  • assurance blackjackDiminuer ses pertes
  • assurance blackjackJouer stratégiquement
  • assurance blackjackAssurer un gain
  • assurance blackjackRéduction de la variance
  • assurance blackjackPsychologiquement rassurant

Inconvénients

  • assurance blackjackPerte de 50% de la mise
  • assurance blackjackRisque de perdre mise + assurance
  • assurance blackjack71% de perdre sa mise
  • assurance blackjackFausse sécurité : 4
  • assurance blackjack8% chance d eblackjack
Jouer au blackjack

capture d'écran assurance blackjack
captaincaz Faut-il prendre l'assurance au Blackjack ?

4 conseils et astuces sur l’assurance au blackjack

Abandonner à la place de prendre l'assurance
Abandonner vous fait récupérer 50% de votre mise.

En prenant l’assurance, vous risquez de perdre votre mise + le montant dépensé pour poser une assurance.

Compter les cartes au blackjack
Si vous savez compter les cartes et prévoir les nouvelles cartes tirées, vous pouvez envisager d’utiliser la stratégie d’assurance.

Certaines méthodes pour compter les cartes sont simples et accessibles à tous : comment compter les cartes ?

Considérer la probabilité de tirer un 10
Parmi l’ensemble des cartes, 16 ont une valeur de 10, incluant les 10, Valets, Dames, et Rois, répartis dans les quatre enseignes. Cela signifie que les 36 autres cartes possèdent une valeur différente de 10 points. Ainsi, la probabilité d’obtenir une carte valant 10 est de 30,77%.
Ne jamais prendre l'assurance sans entraînement
Je vous conseille vivement de ne jamais opter pour l’assurance avant de vous être bien entraîné auparavant en mode gratuit ou avec un bonus blackjack.

 

Cliquez sur la démo pour vous entraîner au jeu de blackjack en ligne👇.

play
Démo gratuite
captain

Pourquoi ne pas prendre l’assurance au blackjack ?

L’assurance blackjack n’est pas une bonne stratégie pour les débutants au blackjack, voici 4 raisons :

Coût supplémentaire
Payer 50% de votre mise initiale régulièrement diminue vos gains petntiels
Faible probabilité
Seulement 4,8% de chance que le croupier obtienne un blackjack après avoir montré un As.
Fausse sécurité
L’assurance donne l’impression d’une protection qui, statistiquement, n’est pas avantageuse.
Stratégie défavorable
À long terme, l’assurance augmente l’avantage de la maison, réduisant vos chances de gagner.

Simulations de l’utilisation de l’assurance au blackjack

Pour mieux comprendre l’assurance au blackjack, observez ces simulations.

Simuation n° 1 : bonne utilisation de l'assurance
Contexte :

Vous jouez au blackjack dans un casino en ligne et avez appris les bases du comptage de cartes.

Déroulement :

  • Vous avez une main de 18
  • Le croupier montre un As comme carte visible
  • Vous estimez, en fonction du comptage que vous avez effectué, que le sabot est riche en cartes de valeur 10
  • Vous décidez de prendre l’assurance, qui coûte la moitié de votre mise initiale
  • Le croupier vérifie sa carte cachée et révèle un Roi, réalisant un blackjack

Résultat : grâce à votre assurance, vous récupérez le montant de votre assurance à 2 contre 1, compensant la perte de votre mise initiale sur la main.

Simuation n° 2 : mauvaise utilisation de l'assurance
Contexte :

Vous jouez au blackjack dans un casino physique. Vous ne comptez pas les cartes..

Déroulement :

  • Vous avez une main faible de 12
  • Le croupier montre un As comme carte visible
  • Vous décidez d’opter pour l’assurance
  • Le croupier vérifie sa carte cachée et révèle un 7, n’ayant donc pas de blackjack

Résultat : vous perdez votre assurance, et avec une main de 12, vous décidez de tirer une carte et dépassez 21. Non seulement vous avez perdu votre mise initiale, mais aussi le coût de l’assurance, doublant ainsi vos pertes sur cette main.

[/su_note]
Captain boy
Captain Caz

Créateur & Rédacteur en chef de Captain Caz


Je suis Samuel Lebrun, alias Captain Caz, expert en casinos en ligne avec un Master de Sciences Po Paris. Passionné par les jeux de stratégie, j'ai acquis une solide réputation dans l'analyse des casinos grâce à mon site Captaincaz.net. J'ai testé plus de 134 casinos, favorisant Cresus Casino et le Casino de Monte Carlo. Mon expertise se concentre sur le Blackjack et le Poker, où j'applique une approche stratégique pour guider et conseiller efficacement les joueurs dans l'univers du casino en ligne.

Cet article vous a plu ? Partagez-le !
S’abonner
Notification pour
guest
0 Comments
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires